Astuces pour soulager le mal de dos à VTT

Comment réduire les douleurs dans le bas du dos à VTT ?

Le VTT est une activité physique passionnante. Sensation forte et découverte de la nature sont au rendez-vous. Mais parfois, le mal de dos s’invite aussi. Est-ce que cela veut dire que vous devez ranger le vélo au placard ? La réponse est non. Vous pouvez réduire le mal de dos grâce à des gestes et des attentions simples. En suivant nos conseils, vous pourrez continuer à pratiquer votre sport préféré, sans craindre les séquelles de la douleur lombaire. Voici comment faire.

Adopter la bonne posture sur le vélo

Le premier réflexe pour prévenir le mal de dos en VTT est de tenir compte de votre position sur le vélo. Tout commence dès l’achat du véhicule. Le choix d’un VTT n’est pas à prendre à la légère. Et non, tous les vélos ne se ressemblent pas. Outre sa taille, vous devez aussi considérer la compatibilité du vélo avec votre activité et votre morphologie pour éviter les problèmes de dos. Il est tout naturel que vous essayiez votre vélo avant de l’acheter ou de le louer.

Après avoir acquis votre vélo tout-terrain, vérifiez tous les réglages pour garder le dos le plus droit possible. Ajustez la selle. En temps normal, elle doit tenir à l’horizontale. Ceci dit, vous pouvez aussi le pencher de 10° en avant si vous avez des antécédents de douleur dorsale. Pour la hauteur, assurez-vous que vos jambes ne soient pas trop tendues. Ensuite, il faut régler la hauteur de la potence. Dans l’idéal, elle se place à 10 cm au- dessus de la selle. Mais c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux pour soulager le mal de dos.

Par ailleurs, une bonne posture peut s’avérer insuffisante contre la douleur au dos si vous devez supporter les vibrations et les chocs douloureux. Vérifiez les suspensions de votre VTT. Aussi, choisissez une selle avec un rembourrage ferme pour amortir les secousses sur les terrains accidentés et prévenir les douleurs lombaires.

Bien entendu, il serait préférable de ne pas s’aventurer dans la nature si vous souffrez de douleurs au dos. Préférez d’abord les terrains lisses, le temps de vous rétablir complètement.

Choisir les bons accessoires pour prévenir la douleur au bas du dos

Comme dans la pratique de n’importe quelle activité physique, vous devez choisir avec rigueur les accessoires que vous utiliserez à VTT. Cela contribue à réduire les sensations douloureuses dans la région lombaire.

D’abord, vous devez avoir les chaussures adéquates pour une randonnée à vélo. Même pour une simple balade en ville, vous ne pouvez pas vous permettre de porter n’importe quelles chaussures. Dans ce cas, des semelles souples en caoutchouc feront l’affaire. Par contre, il vous faudra un type totalement différent pour une rando-bike en VTT. Pour ce faire, il faut des chaussures à semelles rigides avec des crampons pour maintenir la stabilité lors du pédalage.

Par ailleurs, le choix du sac au dos est également capital pour une activité à vélo. L’idéal serait de ne rien emporter du tout pour ne pas entraver vos mouvements. Mais parfois, ce sont les voyages de long séjour qui font tout le charme du cyclisme. Ainsi, vous ne pouvez pas vous passer d’une sacoche pour y mettre toutes vos affaires. Ceci dit, veiller à ce qu’elle reste légère en vue de ne pas surcharger le bas du dos. Aussi, préférez le sac à dos avec sangle pour bien le maintenir en place. Et prenez un sac avec des bretelles rembourrées pour plus de confort au niveau des épaules. Néanmoins, il existe aussi des VTT avec des porte-bagages pour vous permettre de disposer de tous vos mouvements.

Pratiquer des exercices complémentaires

Le vélo sollicite un bon nombre de muscles : les bras, les épaules, les cuisses, les jambes et le dos. Et comme dans tous les travaux musculaires, il est important de les échauffer au préalable pour prévenir les déchirures et les courbatures. Ainsi, commencer chaque séance de VTT par une petite course à pied. Ensuite, n’entamez pas les fortes dénivellations que lorsque vous êtes bien échauffées.

À la fin de chaque séance, il ne faut surtout pas oublier les petits étirements pour détendre les muscles. Vous devez attendre le lendemain pour réaliser les grands étirements. Pour ce faire, vous pouvez vous adonner au yoga. Il existe plusieurs positions pour soulager son dos. Mais c’est également une activité que vous pouvez faire au quotidien.

Bien que le cyclisme fasse partie des activités sportives les plus complètes, il ne suffit pas. En effet, il ne permet de travailler que les grands muscles. Il y a donc un risque de déséquilibre musculaire tel que les petits muscles des vertèbres qui ne sont pas sollicités comme il faut. C’est pour cette raison que vous devez faire d’autres exercices de renforcement musculaire. Différentes options s’offrent à vous : le pilate, la natation, le rameur, etc.

Consulter un professionnel médical pour soulager les douleurs lombaires persistantes

Un mal de dos passager n’est pas bien grave. Vous pouvez soulager la douleur grâce à l’étirement et un peu de repos. Par ailleurs, une lombalgie chronique doit être prise plus au sérieux. C’est probablement le signe d’un problème plus grave. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin.

La kinésithérapie est la pratique la plus connue pour soigner le mal de dos. Il s’agit de corriger une mauvaise posture à l’origine des douleurs au dos. En fonction de sa gravité, vous obtiendrez des séances plus ou moins longues. La thérapie peut durer deux semaines, tout comme elle peut s’étaler sur plusieurs mois. Par ailleurs, vous pouvez aussi faire appel à la massothérapie qui s’avère efficace pour le soulagement du dos.

Le médecin peut également vous conseiller des accessoires orthopédiques pour soulager les maux de dos. La ceinture lombaire est le meilleur moyen de soigner une lombalgie. Dans un premier temps, vous devrez la porter tous les jours. Lorsque vous irez mieux, vous pourrez la porter à la demande, parfois, pour une balade à vélo.

Pour toute activité physique, il faut savoir écouter son corps. Vous devez régler l’intensité de vos sorties en VTT pour prévenir les maux de dos. Aussi, une bonne posture, les bonnes techniques et les bons accessoires optimisent l’efficacité de votre sport. Sinon, au lieu de prendre soin de votre physique, vous risquez d’obtenir l’effet inverse.

Articles Récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré