Amateurs de cyclisme ou de randonnées, vous envisagez prochainement de faire une sortie Vtt avec vos amis cyclistes ? Vous aimerez à la fois faire le plein d’air frais ou vous ressourcer dans la nature ? Avant le grand départ, il existe tout de même quelques préparations indispensables pour faire du VTT. Cela vous permettra d’appréhender les imprévus, mais surtout de randonner en toute sécurité. Découvrez ici quelques conseils pour préparer votre rando ou raid vtt.

Préparation physique et mentale

L’étape la plus importante avant d’entreprendre une rando cyclo est la préparation physique et mentale. Faire une grande randonnée à vtt nécessite pour le cycliste d’avoir les forces physiques nécessaires, mais aussi les forces mentales pour garder la motivation.

La préparation physique

Celle-ci peut être réalisée des semaines ou même des mois en avance. Les vététistes doivent faire des entraînements physiques comme des exercices de cardio ou d’endurance. Vous pouvez aussi faire quelques exercices de musculation pour renforcer les muscles les plus sollicités lors d’une rando vtt (mollets, cuisses, quadriceps, fémur, etc.). Juste avant le départ, il faut bien s’échauffer pour préparer le corps aux éventuels efforts.

Par ailleurs, n’oubliez pas l’alimentation qui joue un rôle crucial pour avoir de la force et de l’énergie pour pédaler. Faites-le plein de vitamines et optez pour des aliments à sucre lent pour faire le plein d’énergie (céréales, légumes secs, riz, pommes de terre, fruits secs, etc.). N’oubliez pas de vous hydrater en buvant de l’eau régulièrement.

La préparation mentale

La préparation mentale commence par un bon sommeil les semaines précédant le départ. Un sommeil de 6 à 8 heures par jour est nécessaire pour être au meilleur de sa forme. Évitez le stress et les crises d’angoisse avant le départ. Méditez, visualisez votre parcours et faites des activités qui détendent pour une meilleure préparation mentale.

 

Préparation des itinéraires vtt

La première chose à faire lorsqu’on programme des sorties vtt est d’identifier les itinéraires et les chemins de randonnée vtt disponibles dans les endroits où vous souhaitez aller. Pour ce faire, n’hésitez pas à vous documenter au maximum, à travers internet et les réseaux sociaux, sur les forums ou dans les groupes de randonneurs et de randos vtt. Vous pouvez également vous renseigner sur les circuits de randonnées de votre région auprès de l’office de tourisme.

Choisir votre parcours

Il faut savoir qu’il existe 4 niveaux de parcours pour une promenade en vtt et le classement se fait par couleur :

  • Vert : parcours très facile,
  • Bleu : parcours facile.
  • Rouge : parcours difficile.
  • Noir : itinéraire vtt très difficile.

Le choix du parcours VTT dépend de votre niveau en cyclisme, mais aussi du niveau et du profil des personnes qui vous accompagnent. Les itinéraires en vert et en bleu sont des parcours familiaux et cyclotouristes. Ce sont des parcours d’initiation en quelque sorte. Tandis que les parcours en rouge et noir sont réservés aux sportifs et ceux qui ont un niveau avancé. Optez pour des circuits vtt courts et faciles si vous êtes encore débutants. En revanche, n’hésitez pas à vous aventurer dans les parcours rouge ou noir si vous êtes cycliste pro.

Identifier les points de ravitaillement

Lors de la préparation de votre rando en vélo tout terrain, n’oubliez pas d’identifier les points de ravitaillement disponibles sur vos itinéraires à vélo. Cela vous permettra d’anticiper à l’avance et programmer vos moments de pause.

Identifiez également les points de campement (gîtes, espaces de camping, chambres d’hôtes, etc.) si vous prévoyez de faire une grande traversée de plusieurs jours. Vous pouvez profiter de cette balade en vtt pour faire du cyclotourisme, visiter des lieux historiques ainsi que des espaces naturels.

 

Préparation des équipements indispensables

Une fois les itinéraires identifiés, place maintenant à la préparation des équipements indispensables pour des voyages à vélo en toute sécurité. Dans votre sac de randonnée cycliste, vous devez avoir :

  • Les équipements de sécurité indispensable : casque, gants, cuissards, protège-genou, chaussures adaptées pour prévenir d’éventuels accidents de chute ou de glissements sur la pédale. N’oubliez pas la trousse de secours ou le kit de survie.
  • Les équipements de protection : lunettes de soleil pour éviter les rayons UV, crème solaire pour éviter de brûler votre corps, coupe-vent ou blousons imperméables contre les intempéries (pluie, vent, etc.)
  • Les vêtements : optez pour des vêtements confortables, avec un tissu respirant qui ne retient pas la transpiration. Choisissez également des vêtements qui proposent un confort thermique : qui vous tient au chaud quand il fait froid ou qui vous rafraîchit quand il fait chaud. Le nombre de couches de vêtements devra dépendre de la saison, mais en général 2 couches peuvent suffire.

 

Prévoyez également d’autres équipements jugés nécessaires pour les randonnées à vélo comme le topoguide, la boussole, un altimètre. Si vous prévoyez de dormir à la belle étoile, n’oubliez pas le sac de couchage, la tente de camping, etc.

Préparation du vélo tout-terrain

Pas de randonnée à vélo sans cyclo. La prochaine étape de préparation et la plus cruciale reste le choix et la préparation de votre vélo. Pour une randonnée vtt sans problème, choisissez un vélo de randonnée adapté à votre morphologie, à votre niveau et à vos capacités physiques.

Si vous optez pour la location de vélo, choisissez en fonction des types de terrain. Pour une sortie sur des terrains peu accidentés, un vtt rando pour débutant fera l’affaire. En revanche, pour un itinéraire composé de terrains moyennement ou fortement accidentés, vous devez vous équiper d’un vtt rando confirmé, voire un vtt rando expert.

Dans le cas où vous en possédez déjà, il faut s’assurer que votre vélo vtt soit en bon état. Faites les vérifications nécessaires avant de prendre la route : vérification du système de freinage, de l’état des pneus, des dérailleurs avant et arrière. Vérifiez également la direction, la tension de la chaîne, la selle, des éclairages, etc. N’oubliez pas de faire un peu de graissage avant de partir.

Pour une randonnée cyclo en toute sécurité, n’oubliez pas d’emmener les équipements de secours comme la pompe à vélo, les dispositifs anti-crevaison, les outils de préparation, la chambre à air de rechange, etc.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés